Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mars 2008 5 07 /03 /mars /2008 18:53
undefined
Pendant que Napoléon va, avec la Grande Armée, qu'il a réunie au camp de Boulogne et qu'il a transportée de la Manche au Rhin en moins d'un mois, pénétrer en Bavière pour y combattre la troisième  Coalition, Masséna commandant de l'Armée d'Italie, recoit la mission de garder et d'observer la ligne de l'Adige.
Le 106e de Ligne appartenant à la Division Séras, passera donc en Italie la campagne de 1805  où il se distinguera à Caldiéro.
Les Autrichiens capitulent en Décembre 1805, et abandonnent des provinces à l'Italie .
L'Empereur se fait couronner Roi d'Italie et son beau-fils , Eugène de Beauharnais, vice-Roi.
Le régiment resta en Italie jusqu'en 1809 et n'eut pas l'honneur de prendre part aux grandes luttes que la Grande Armée eut à soutenir en Allemagne et en Pologne.
1809 voit la Victoire de Wagram en Autriche où le 106e perd 18 officiers et 300 hommes. Après la paix, il rejoint l'Italie jusqu'en 1812.
1812, la Campagne de Russie ! Dans les rangs de la 13e Division ( Général Delzons) du 4e Corps, les 2600 hommes du 106e  quittent Bautzen le 15 Janvier 1812 pour une terrible marche qui va leur faire traverser l'Europe.
Le régiment s'enfonce en Russie en participant à des combats sanglants. Ils arrivent à Borodino , le 6 Septembre 1812, où le 106e ,déchainé, prend le village aux Russes et dans son élan, va trop loin dans les lignes ennemies et se fait tirer à bout portant. Le Général Planzonne est tué.
C'est ensuite la reprise de la marche et c'est Moscou le 15 Septembre où les troupes Françaises resteront 34 jours. Le 19 Octobre, l'Armée quitte Moscou pour commencer cette retraite à jamais mémorable par les malheurs et l'héroisme qui la signalèrent. Le Corps du Prince Eugène est en tête.
Les Russes barrent la route à Malo-Jaroslawetz et le 106e plie sous le nombre des assaillants. Le Général Delzons est tué de 3 coups de feu. Le village change de mains 6 fois dans la journée et les Français s'en emparent enfin !
La retraite se poursuit malgré les cosaques, par Smolensk, Krasnoë , là, le drapeau du régiment est brulé et son Aigle enfouie pour en éviter la capture par les Russes.
Puis Vilna et Könisberg le 16 Décembre 1812...
Du 106 qui avait quitté Bautzen 11 mois auparavant à l'effectif de 2600 hommes, il ne restait le 31 Décembre que 26 Officiers et 60 hommes dont seulement 8 étaient armés.
La retraite s'achève à Berlin le 21 Février 1813. Ce qui restait du 106e de Ligne fut renvoyé en Italie où il vécut les dernières heures de l'Empire.
Licencié en 1814 par Ordonnance Royale, il fut reconstitué pendant les Cent-Jours à Sisteron, mais ne subit aucun fait militaire important. A la seconde Restauration, le numéro 106 disparait complétement.

Partager cet article

Repost 0
Published by Florent Deludet - dans Avant 1914
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Ceux du 106e RI dans la Grande Guerre
  • : ce blog servira de mémoire au 106e Regiment d'Infanterie de Chalons sur Marne pendant la Guerre 1914-18 et celles de tous ses soldats. Combats de Rembercourt, des Eparges, Somme, Champagne, Alsace.Personnages Maurice Genevoix, Robert Porchon.
  • Contact

Texte Libre

poilus.jpg

Recherche